Annulation de voyage : que faire?

Une annulation de voyage, de par la compagnie ou de la part du voyageur, est un fait des plus fréquents dans le monde. Pour ne pas être lésé de ses droits et savoir ce qu’on doit faire dans ce genre de cas, il faut commencer par demander à son agence de voyage une liste écrite des prestations qu’elle propose, des tarifs appliqués, des modalités de paiement et des conditions en cas d’annulation de voyage, de par ou d’autre. Le tout, bien sûr, avant la signature du contrat. Et chaque voyageur peut réclamer ce genre d’informations.

Si l’annulation de voyage est le fait de l’agence

En cas d’annulation de voyage par l’agence, celle-ci doit envoyer à chaque voyageur une lettre d’information en recommandé. Et l’agence est dans l’obligation de rembourser dans sa totalité toute somme que chacun des voyageurs a déjà payé. Mais ces derniers ont aussi le droit de réclamer une indemnité à l’agence. Si une telle annulation de vol de la part du voyagiste entraîne un préjudice d’ordre moral ou d’ordre financier, il doit prévoir des dédommagements conséquents. C’est seulement en cas de force majeure que l’agence est libérée de ce genre de dédommagement. Si elle refuse de s’y soumettre, on peut introduire un recours en justice ou saisir le médiateur du tourisme et des voyages.

Une annulation de voyage par le voyageur

Mais si c’est le client qui a décidé l’annulation de voyage, il doit respecter les termes du contrat signé avec l’agence. Cette annulation de voyage est assimilé à une rupture de contrat, aussi, le voyageur ne pourra plus récupérer les sommes versées à l’agence. De plus, le client est obligé de procéder à une réparation financière auprès de l’agence puisque celle-ci s’est déjà engagée auprès de sous-traitants envers lesquels elle ne peut plus se soustraire.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Ajouter un commentaire