Voyager en avion : quels sont les risques qu’un avion crashe ?

Crash d’avion, avions qui disparaissent, menaces de terrorisme… De plus en plus de raisons de s’inquiéter lorsqu’on va prendre l’avion. Et ces incidents (accidents ou non) se multiplient ces dernières années. Mais aujourd’hui, faut-il vraiment avoir peur de prendre l’avion ? Quoiqu’il en soit, le transport aérien est le moyen de transport qui assure rapidité et confort si on veut voyager sur de longues distances. Statistiquement parlant, la probabilité qu’un accident d’avion se produise est de un sur 1,2 million de vols. Donc, si on parle de causes courantes de crash, c’est que ce sont des incidents très rarissimes. D’autant plus que les avions sont actuellement de plus en plus sécurisés.

Les conditions météorologiques

Elles sont rarement sources d’accidents (causes principales de 5% des crashs d’avion). Les avions sont vigoureusement testés avant d’être commercialisés. Ils résistent ainsi à de très hautes ou de très basses températures, à des variations de pression, à la foudre, aux orages…

Les turbulences

Il existe trois niveaux de turbulences. Les turbulences légères, les moyennes et les sévères. Les turbulences légères ne provoquent de de faibles secousses. Les turbulences moyennes plus fortes, mais sans danger. Durant les turbulences sévères, qui sont rares, l’avion peut prendre ou perdre plus de 30m à cause d’un trou d’air. Quoi qu’il en soit, les turbulences ne sont angoissantes que pour les passagers. L’équipage de l’avion est entrainé à gérer les anomalies ou les dysfonctionnements en vol.

Le décrochage

C’est la chute brutale de l’avion. Evénement plus que rarissime, qui se produit si l’avion vole à une vitesse insuffisante ou à une vitesse trop élevée. L’avion sera alors déséquilibré et subira une chute de 2000m/minute.

Les erreurs de manipulation par l’équipage

Elles sont responsables des 52% des accidents d’avion. Mais en théorie, tous les avions de ligne sont extrêmement sûrs ! Il n’y a donc aucune raison de s’inquiéter. Veillez toutefois à éviter les compagnies qui figurent sur la liste noire des compagnies dangereuses établie périodiquement par la Commission Européenne.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment