Comment passer la douane américaine sans parler anglais ?

Un voyage aux États-Unis reste un rêve qui s’accomplit pour les plus chanceux d’entre nous. Cependant, le séjour peut être marqué par la barrière de la langue si vous ne parlez pas un seul mot d’anglais. Voici quelques astuces pour passer la douane américaine sans pour autant être doué dans la langue de Shakespeare.

La technique du « I don’t speak english »

Avant toute chose, sachez que les Américains ne vous exigent pas de savoir parler l’anglais avant de mettre les pieds sur leur sol. Au contraire, les personnes qui connaissent le pays et celles réputées sont invitées à visiter New York, la Californie et toutes les merveilles locales. Cela étant dit, vous devriez faire savoir aux douaniers que vous ne parlez pas l’anglais. Prenez un air sincèrement désolé et lancez la réplique magique « I don’t speak english ». Une autre technique consiste tout simplement à dire dans la langue française que vous ne parlez pas la langue du pays. Les fonctionnaires font les efforts de parler le français ou le langage gestuel.

Passer à la borne d’enregistrement automatique

Ceux qui sont déjà allés aux États-Unis savent déjà que les douanes américaines disposent de bornes d’enregistrement automatiques. Ces dispositifs permettent de scanner vous-même votre passeport ainsi que votre autorisation de voyage ou ESTA. Avant les manipulations, vous devrez spécifier la langue de la machine. Optez pour le français pour vous faciliter la tâche. Suivez les instructions puisqu’elles sont assez explicites. A la fin de l’opération, n’omettez pas d’imprimer un ticket qui prouve que vous avez effectivement passé la barrière de la douane. Présentez cette pièce à l’officier de l’immigration. Oui, vous devez faire la queue comme tout le monde pour ces enregistrements de routine. Enfin, l’anglais n’est pas indispensable pour passer la douane mais pour la suite, ce sera plus délicat.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment