Les seniors en voyage : comment prévenir les maladies ?

Immobilisés dans la spirale du métro-boulot-dodo, les gens n’ont pas assez de temps de voyager autant qu’en âge de retraite. Pourtant, les personnes âgées sont les plus susceptibles aux infections diverses. Ce n’est peut-être pas le meilleur moment de s’aventurer, mais la vie, on en a qu’une. Mieux vaut ne rien se priver ! Voici nos conseils pour prévenir certaines maladies en cas d’un déplacement.

Ce qu’il faut faire avant le départ

Rêvez-vous des vacances farniente ? Prévoyez-vous de partir à l’île Maurice, aux Maldives ou encore à Bora Bora ? Privilégiez tout de même une destination disposant d’un excellent niveau sanitaire. Avant votre départ, une visite médicale s’impose. Consultez votre médecin avant de partir en voyage, un mois au moins. Expliquez-lui votre projet. Il fera le bilan de votre état de santé et jugera en conséquence la faisabilité de votre déplacement. Votre médecin s’assure de la mise à jour de vos vaccinations. Il vous prescrit des médicaments contre les diarrhées, les vomissements et autres troubles courants liés aux voyages. Pour les personnes sous traitement, il est plus prudent d’emporter deux fois plus que nécessaire la quantité des médicaments. Veillez toutefois à les préserver d’un changement brusque de température.

Comment voyager en toute sécurité sur les longs courriers ?

Le risque d’attraper la phlébite est élevé durant les longs vols. Il s’agit d’une formation de caillots sanguins dans les veines. Elle est causée par une immobilité prolongée à bord de l’avion. La plupart des personnes touchées par cette maladie au cours des vols long-courriers sont des seniors. Ne restez pas trop longtemps à votre siège. Buvez énormément d’eau pour apporter l’hydratation adéquate à l’organisme. En altitude, le corps a tendance à se déshydrater rapidement. Autant que possible, n’hésitez pas à vous lever et marcher un peu rien que pour aller aux toilettes. Ce petit exercice permet de favoriser la circulation sanguine. Si les circonstances ne vous le permettent pas, essayez de bouger votre corps à votre place. Le port de bas de contention s’avère également efficace.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Add a comment