Goûter à l’un des plus beaux safaris d’Afrique

Le continent africain n’a pas fini de dévoiler ses mystères et sa magie à ceux qui souhaitent la découvrir. Elle regorge de tant de richesses, de tant de ressources, de tant de paysages aussi époustouflants les uns que les autres que le visiteur lambda peut finir par croire qu’il n’aura pas assez de toute une vie pour en faire le tour.

L’Afrique, encore et toujours

Oui, c’est cela l’Afrique et plus encore. Et lorsqu’on parle de safari (un mot swahili), certains oublient que cela signifie tout simplement « voyage ». Aussi, faire du safari en Afrique, c’est surtout voyager au coeur du continent, au plus profond pour en voir toute la pureté, toute la beauté. Quels sont quelques-uns des plus beaux à ne pas rater ?

Un safari en Namibie

En Namibie, un safari promet des moments de pure exaltation. En effet, dans ce pays, la préservation de la nature est d’une très grande valeur, c’est carrément inscrit dans la Constitution. C’est là-bas que se trouve le fameux Bushmanland où vivent les grands animaux de l’Afrique. C’est aussi en Namibie que se situe l’impressionnant désert du Namib et du Kalahari et le canyon de la Fish River. Et si on veut voir de près les éléphants, les girafes, les guépards, les impalas et les survivants des rhinocéros noirs, on fait un tour à la réserve d’Etosha. Mais on peut mieux les observer une fois le soir tombé ou à l’aurore. On y fait un séjour avec plaisir de mai à novembre.

Et le Kenya ?

Pour un safari observation de la faune, il n’y a pas meilleur cadre que le Kenya. D’ailleurs, le pays possède une bonne cinquantaine de réserves et de parcs naturels, de quoi satisfaire amplement la curiosité des touristes. Il y a d’abord l’éternel Kilimandjaro à admirer avec ses 5895 mètres de hauteur. Puis, la visite du par national d’Amboseli. Là, on peut enfin observer les gazelles et les autruches, les puissants buffles et les ibis, les comiques gnous à la barbe blonde. Plus loin, il y a la réserve Masaï Mara avec ses nombreuses fauves et on peut faire d’intéressantes rencontres, en l’occurrence les tribus Maasaïs. Les saisons sèches sont favorables à l’observation des animaux autour des points d’eau, c’est-à-dire de janvier à mars et de juillet à octobre.

Un safari sud-africain

Un safari en Afrique du Sud est aussi à faire coûte que coûte. Il s’y trouve 19 parcs nationaux et d’autres réserves naturelles privées et assez chères. C’est dans ce pays qu’on a le plus de chances de voir les 5 grands mammifères emblématiques du continent africain : le lion, le buffle, le rhinocéros, l’éléphant et le léopard. On peut commencer par la visite de l’immense parc Kruger de 20 000 km², puis voir la réserve de Hluhluwe-Umfolozi qui a permis de sauver le rhinocéros blanc aux oreilles pointues. Le Botswana et la Tanzanie sont eux aussi des destinations phares pour un safari inoubliable en Afrique.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Ajouter un commentaire