Conseils sur quelques destinations

Voyager, ce n’est pas seulement choisir une destination au hasard, ou parce qu’on aime bien les paysages, que l’on veuille se rendre dans un coin original, sortir des sentiers battus etc. Il faut se préparer soigneusement, réfléchir sur l’opportunité du séjour, sur la période, sur ce qui s’y passe au moment prévu:du voyage etc.

Comment voyager « intelligent »?

C’est cela « voyager intelligent », mais pas que cela, c’est aussi la garantie de vacances agréables, mémorables. Bien sûr, quand on envisage de partir en voyage, on recherche surtout les coins les plus paradisiaques, les sites les plus incroyables. Mais il faut aussi tenir compte des endroits qui ne sont pas recommandés et il est sage d’en tenir compte. Peut-être ne faut-il pas y aller en raison d’une surfréquentation, de la fragilité de l’écosystème ou de troubles sociopolitiques.

Là ou l’écosystème et le patrimoine sont en danger

Les îles Galápagos, en Équateur, sont en tête de liste des destinations où l’écosystème est véritablement menacé. Naturellement, ceux qui partent en Équateur seraient tentés de s’y rendre, peut-être même que c’est le motif du séjour là-bas. Mais il faut admettre que de nos jours, les « Enchantées » sont de plus en plus fragilisées, par le tourisme de masse d’ailleurs. Il est donc préférable de les laisser quelques temps se refaire une santé. Côté patrimoine, le fameux Taj Mahal en Inde est en plein travaux de rénovation, depuis quelques mois. C’est dans le but de lui donner sa couleur d’origine, jaunie à cause de la pollution. Il vaut mieux donc attendre la fin du chantier pour découvrir le célèbre Monument aux 4 minarets.

Les lieux victimes de leur popularité : à éviter

C’est assez étonnant mais c’est un fait : certaines villes ou certains sites sont tellement célèbres qu’au final, ce succès se retourne contre eux. Ils deviennent si touristique, les rues sont constamment noires de monde que la population a le sentiment de ne plus s’appartenir et de ne plus reconnaitre leur fief. Leur réaction est tout de même compréhensible car le surpeuplement n’est jamais bon pour personne. C’est pour cela qu’il vaut mieux ne pas prévoir un séjour à Barcelone, à Venise, à Amsterdam ou en Thaïlande. Par contre, si la Birmanie est citée parmi les pays à bannir de ses vacances, c’est pour des raisons politiques. Le peuple Rohingya y est persécuté à mort, alors, Myanmar, ce sera pour plus tard, une fois que la paix y sera revenue.

Où passer ses vacances alors ?

Il existe au moins 3 destinations qui gagnent à être visitées en cette année 2018. Il ne faut pas chercher loin, la Corse est parfaite pour des vacances en famille. On succombe fatalement au charme de l’île de Beauté et ses sites naturels incomparables. On peut aussi programmer un voyage en Crête avec ses magnifiques plages et ses villages sympathiques et pittoresques. Et puis, il y a la Croatie, avec ses paysages enchanteurs, la merveilleuse côte Dalmate et ses nombreuses belles îles. Le tout à juste 2h de la capitale.

Comments

Add a comment

mood_bad
  • No comments yet.
  • chat
    Ajouter un commentaire